test...

Publié le par Igwana créations

le weekend ou pendant les vacances lorsque je ne travaille pas...je fais des tests...en couture bien sûr!

 

cette fois, l'idée était de savoir si on pouvait obtenir un bustier (poitrine non comprise puisque pour celle ci j'ai utilisé la méthode habituelle) composé de bandes horizontales de même largeur (j'ai décidé de les faire en 3cm ) et sans coutures verticales. En général, un bustier comporte au moins 6 coutures verticales ( deux  devant, deux sur les côtés, deux au dos) auxquelles s'ajoute la couture de fermeture dans le dos.

 

le principe de base est le suivant (c'est très compliqué à expliquer, je ne sais pas si je vais être claire):

le buste (à partir de sous la poitrine jusqu'aux hanches) étant une sorte de cylindre déformé, dont le haut et la base sont plus large que le centre, on doit pouvoir le décomposer en bandes. Non pas des bandes droites rectangulaires (sinon on obtiendrait, ,une fois ces bandes assemblées, un cylindre parfait) mais des arcs de cercles de 3cm de large qui seront de courbures différentes selon l'endroit du buste auquel ils correspondent.  il faut que ces bandes comportent des angles droits à leurs extrémités pour que l'assemblage qui aura lieu plus tard soit parfait et qu'on obtienne une belle ligne droite dans le mileiu du dos pour poser la fermeture à glissière invisible.

 

Pour commencer, je fais d'abord un bustier classique avec les coutures verticales puis, je trace dessus des lignes horizontales tous les 3cm. je mesure chacune de ces lignes. j'obtiens par exemple:

première bande: mesure supérieure (juste sous la poitrine): 74cm/ mesure inférieure (3cm sous la poitrine donc): 72cm. je sais donc que ma bande arc de cercle n°1 devra avoir un longueur supérieure de 74 et une longueur inférieure de 72cm donc une petite courbure. je dessine mes bandes les unes après les autres jusqu'à la dernière, celle du bas des hanches.

 

patronnage buste robe Maya

 

puis je me lance... tant qu'à faire un test, je fais d'autres petits essais: un bustier avec petit "v" devant et dans le dos, une jupe taille basse en crêpe georgette de soie (fluide, mat et translucide, une superbe matière), une large ceinture avec noeud plat...

 

robe soie sauvage et mousseline Maya 1

 

ça marche!... sauf que dans le dos, ça se corse un peu...et oui, le principe fonctionne si on a un buste en cylindre déformé de manière régulière...mais ce n'est pas mon cas, ni celui de mon mannequin ni celui de personne en fait puisque nous sommes toutes cambrées plus ou moins... en tout cas plus cambrées dans le dos que devant. du coup, ça fait des plis très moches...zut.

 

robe soie sauvage et mousseline Maya 2

mais ce n'est pas grave parce que j'ai trouvé une autre idée ! (moins originale, je l'ai déjà vu chez des créateurs à droite et à gauche) avec des plis taillées dans le bais  (cette fois, des bandes vraiment rectangulaires mais qui restent souplent puisque dans le biais du tissu) et qui se recouvrent mutuellement donc si vous êtes intéressée par ce genre de modèle, c'est possible! (avec la technique n° 2, c'est sûr, celle-ci marche!). avec deux rendez vous minimum (mesure et essayage). bien sûr, ça peut être monochrome. l'effet maya l'abeille n'est pas bligatoire, moi j'aime bien.

 

bonne fin de week end!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anch@ 27/10/2013 21:23

Très belle idée, et surtout, géniale réalisation!